Vanuatu Tanna de Yakel au Yasur !!!

https://www.facebook.com/daiiwid

Si vous avez parcouru les derniers recits publies sur cette page , il est alors fort possible que vous doutiez d etre de nouveau surpris durant la lecture de cette nouvelle et derniere histoire , ayant le Vanuatu comme theatre . Si tel est le cas , vous vous trouvez alors dans le meme etat d esprit que moi lorsque je debarquais sur l ile de Tanna .

Et pourtant , si j avais su …..

Lorsque le bateau cargo me deposa a Lenakel , la capitale de l ile ,j etais completement epuise . Les 24 heures a bord , tasse sur un banc metallique en permanence rafraichi par l humidtie relative de la brise marine , qui sans emcombre s engoufrait par les fenetres aux hublots disparus. Si inconfortable que fut cette traversee , je n ai en aucun le droit de m en plaindre et je me dois alors de relativiser car c est a bon port que l on m a debarque , puis ici :

Pas besoin de finir a la nage ; pas d enfant noye sur la plage

Ou j etais ; j etais bien ; ou je vais j en sais rien .

Personne pour me nuire ; absolument rien a fuir .

Sur mes papiers ; passeport est ecrit en Francais .

Quelques lettres synonymes de libertes .

Mais surtout de responsabilites non assumees .

Organiser ; Manipuler ; Accuser !

la haut dans les bureaux

Accepter de profiter ; Refuser de refugier!

La bas dans les casbas .

Le volcan Yasur est le princpal responsable de mon passage a Tanna . Culminant a environ 400 metres d altitude , son cratere beant est accessible en voiture . Un parking en est situe a 150 metres en contrebas , faisant du mont Yasur , le volcan actif le plus accessible du monde . Beaucoups de gens ne voyagent au Vanuatu que pour s offrir la terreur de sa violence .

Mais cette ile m offrira bien d autres surprises .

Tanna est sans aucun doute l ile la plus visitee du pays et meme si la plupart des curieux , issus de la culture Macdo , en quete sensationelles photos , n y passent qu un tres bref sejour , comme tous endroits touristiques les prix explosent et les relations se biaisent . Il me faudra alors commencer par zigzaguer entre les plots de l avidite engagee des regards croises , ne voulant voir en moi que la monnaie s en degager . Mais ici , au Vanuatu , la resistance est aisee . Un peu de fermete et d assurance permettent une negociation facile et efficace .

___c est 5000 Vatu

—– je t en donne 500 et c est tout

____ah ben d acoord et apres je t invite .

—— ok

Pour ceux qui connaissent , on est loin des bargain epiques d indonesie , du maroc , et de certains pays d Afrique .

Bref apres avoir plante des pieux dans les coeurs de ces vampires affames , je trouverais un logement decent pour 1000 vatu (10euros) par nuit , juste en face du volcan .

Ce qui me permettra de me poser et de rayonner dans le coin .

J ai comme voisin , Theo de Noumea . Il me parle d un village ou les habitants ne sont pas Chretiens mais obeissent a un Culte bien different . “John Frum Cargo Cult” . Je ne rentrerais pas dans les details bien compliques , qui varient suivant les personnes qui vous les apprenent , mais en gros : alors attachez vos ceintures ca va secouer un peu …

Un peu avant les annees 40 un homme nomme John Broome (qui signifie balai en anglais ) apparut a quelques autres , faisant la prophetie que prosperite et abondance surviendraient aux departs des Europeens . Je rappelle qu a ce moment le condominium Franco Anglais dirigeait le pays . Ce fut alors une revolution qui s operait bien que celle-ci ne depassera jamais le stade spirituoculturel .Les fideles reprirent certaines traditions ancestrales alors interdites par les missionaires tels que danses et coutumes . Ils n iront pas jusqu a recommencer le cannibalisme .

Puis la 2 eme guerre eclata , les Americains prirent positions dans le pacifique pour contrer l avancee rapide des Japonais . Santo dans le nord du Vanuatu en fut l une des principales . En 5 annees plus de 500 000 soldats y stationnerent , creant ainsi une demande de main d oeuvre importante . Des gens de toutes iles y allerenr travailler ,

beaucoups etaient de Tanna . La legende raconte alors qu en voyant les soldats noirs Americains travaillant d egal a egal avec les blancs , meme donner des ordres , parfois decores , maniant et possedant des jeeps , des armes , des avions…. et surtout traitant fraternellement les autochtones . Il faut rappeler qu a cette epoque la fierte Europeenne ne considerait pas les “naturels” comme des humains…

Alors dans l esprit collectif , il devint evident que John Broome ; froume ;from ; frum……..America …

Alors apres le depart des justiciers atomiques , le culte evolua pour celebrer cette nation qui un jour reviendra et apportera longue et heureuse vie .

Partout dans l ile , des pistes d atterissage , des wharfs et des docks sont alors construits pour accueuillir le cargo promis .

Tout les matins dans plusieurs villages , le drapeau est hisse tres tres ceremonieusement , puis desendu tous les soirs de la meme maniere .

Vendredi .

Le village capitale du culte est a quelques kilometres . Theo et moi decidons de nous y rendre . Depuis plus de 50 annees , chaque Vendredi la messe John Frum a lieue . Nous nous y invitons et serons accueilli les bras ouverts . Nous rencontrons Isaac one dont le grand pere a ete le premier temoin de l apparition de Johm Broome . Le mouvement revolutionaire qu il organisera a la suite de cette vision lui vaudra de passer 17 annees en prison….Mais depuis de pere en fils ils se passent le relais du pouvoir de communiquer avec John .

Sur simple expression de notre desir de passer la nuit ici pour partiticiper et observer la ceremonie , on nous installe un lit au “quartier general” . Le batiment domine la place centrale du village , et c est de la que sont hisses les drapeaux . A l interieur des photos de Isaac One en uniforme americain couvert de medailles ,des dizaines de drapeux ,et surtout tout un tas de fusils…..en bambous .

Tous les ans en fevrier une grand parade est organisee , defile militaire , chants et danses .

Mais la ceremonie a laquelle nous assistons ce soir est totalement differente .

Alors que la nuit est tombee depuis longtemps deja , que le village semble endormi , la communaute s apprete , nous a t on dit , comme tous les vendredi , a celebrer John Frum toute la nuit .

Peu apres 20h un groupe arme de nombreuses guitares s installe sous le fare central . Alors commence la musique et ses chants si …si….. si …? Vraiment il n y a pas de mot a ma connaissance pour decrire ce que nous entendons alors . C est beau , tres beau mais c est surtout indescriptible . ( si quelqu un le peut je vous en prie allez-y) . Les enfants , les femmes et les hommes melangent leurs voix pour en unir un son vraiment tres particulier , entendu seulement dans ce pays , la derniere fois , c etait a la messe de Lamap .

Des femmes en groupes , des hommes seuls eparpilles dansent autour du Fare . La liberte semble en etre la seulle choregraphe .

Les guitaristes se passent la 10aine de guitares de mains en mains . Chaque groupe jouent 10 morceaux , que mes oreilles peu habituees ne peuvent discernees , 20 mn de pause puis un autre groupe joue a son tour 10 chants , ainsi de suite juqu au matin….

Si comme moi vous pensez avoir atteint le paroxysme de la surprise avec le culte John Frum , je vous promet de vous faire tomber de votre chaise avec les lignes qui suivent , alors un conseil asseyez vous par terre .

Installes?? C est parti :

2 jours plus tard ,Theo et moi decidons d aller passer la nuit dans un village dont le mode de vie ,dt-on , n a que peu change depuis des siecles .

Il y a un an j etais tombe par hasard sur un documentaire a la tele . 5 hommes issus d un village de Tanna : le chef , 1 danseur , 1 eleveur , le medecin traditionel et 1 anglophone , choisis pour partir en Angleterre et vivre au sein de familles issues de differentes classes sociales . Equipes d une camera , ils devaient en faire un film a montrer a leur communaute a leur retour .

Bien sur , en paralelle une equipe de professionelle les suivait pour en faire le film suscite .

Au cours de la serie , on apprend que leur Dieu a eux , n est pas Jesus , Allah ou Jehovah , ni meme John Frum…..mais le Prince Phillip . (le mari d Elisabeth 2)….

Fait que l on apprend au fur et a mesure du reportage , lorssque les nvites Vanuatais apprenent aleurs qu ils sont venus ici pour rencontrer et ramener le Prince a Tanna et ainsi realiser la prophetie suivante :

« Dès qu’il débarquera sur l’île, les plants de kava germeront de partout ; les vieux abandonneront leurs peaux comme des serpents et seront de nouveau jeunes ; il n’y aura plus de maladies et plus de mort … chaque homme pourra coucher avec toute femme à sa convenance. »

Et , d apres la realisation , c est leur acharnement qui les menera a Windsor dans les appartements de Sa majeste , ou ils lui presenteront leur requete , a laquelle il repondra :

la papaye n est pas mur ; mais quand elle le sera ; alors je reviendrais”

Mine de rien on a evite le clash diplomatique ….

Ce documentaire m avait donne l envie a ce moment de partir au Vanuatu , mais mon esprit etourdi l avait range dans des parties de mon cortex que tres peu sollicitees … j avais oublie quoi .

En sautant de la jeep qui nous a conduit au village de Yakel , c est la machoire par terre et l expression balbutiante que je realise que c est ici meme que ce film a ete fait . Je reconnais la place du village , me rememore les images . Cet espace de terre battue borne de banians geants ayant servi de salle de cinema , tout les villageois reunis pour regarder le film ramene par leur heros revenu du pays du Dieu .

L emotion me tourmente et je crois que je tremble lorsque je salue nos premiers encontreurs .

Imaginez vous ; debarquant chez Brad Pitt sans le savoir , et lui qui vous demande simplement combien de sucre vous prenez dans votre cafe .

Saisissez l impression ?

De plus c est vraiment gene que j assume ma condition de voyeur …. ici les gens s habillent en feuille ..

Pour des raisons pas claires ; depuis les annees 70 ils ont laisse tombe les vetements pour revenir aux tenues traditionelles . L etui penien pour les hommes et la jupe de paille pour les femmes .

Mais si genereusement accueuillis ils sauront nous mettre tres vite a l aise . Au fur et a mesure des conversations , nous decouvrirons qu ils ont l habitude d accueillir cineastes ,documentaristes et journalistes en tous genre . De tres nombreux films ont ete realises sur leur mode de vie . Nous passerons un apres -midi et une nuit dans ce village a discuter avec la populasse masculine .

Les discussions se font en Bichelemar langue que j ai appris a baragouiner et a comprendre aucour des 2 derniers mois .Au cours de ces conversations , nous apprendrons que plusieurs d entre eux sont deja partis aux Etats unis et en Angleterre en compagnie de journalistes et/ou cineastes .

Albi est un chef danseur il a fait parti du voyage en Angleterre . Ensemble nous nous amusons a se rappeler des batailles de boules de neige , des repas fast food et nous moquons de l aristocratie anglaise comme si nous avions partage ce voyage , ce qui est le cas en fait . Ensemble nous realisons que partout dans le monde ils ont ete vu , amorcant surement de grandes conversations a travers eux ….Ca fait quand meme bizarre d etre la ….

Et quand je leur dis que le monde entier a pu voir ce film ils ont l air surpris et amuses .

Apres une breve baignade au pied d une cascade toute proche , il est l heure du kava .

Tout en continuant la conversation que je m amuse a mener de mes questions et histoires , les plus jeunes gens parmi nous se remplissent la bouche de racine de kava , ils ;es machent jusqu a les rendre en bouilli qu ils recrachent sur des feuilles disposees au sol . La mixture obtenue est ensuite placee sur une treille de cocotier , un peu d eau y est ajoutee et le tout est presse dans une demi noix de coco . Le chef et les invites boivent en premier … .

Le contenu doit etre avale d une traite…

Alors que les palabres s amenuisent , en harmonie avec le soleil qui descend se cacher dans la jungle jurassikparkienne , le kava lui emprunte nos voies interieures pour decoller nos esprits .

Tres vite plus aucun mot n est prononce , le moindre geste est chuchote , on laisse les esprits divaguer . Petit a petit le feu que nous entourons du cercle que nous formons s eteint au fur et a mesure que nous nous dispersons .

Chacun rentre a la maison . Je suis l un de dernier decide a bouger . En rentrant , de l igname boulli m attend pour Diner chez le chef qui nous offre l hospitalite .

Le matin suivant il est deja temps de partir et de quitter Teo .

Je dois regagner le Volcan pour rejoindre Amine et Chloe . Une tres belle randonnee a travers le Bush m y ramenera en quelques heures .

Ces moments et les sensations dans ce village etaient uniques {et je ne vous as pas raconte l histoire du Norvegien ( si vous me demandez je vous raconte ) .

Et maintenant imaginez ma surprise quand , a mon retour sur internet plusieurs jours plus tard , je decouvre un mail de Theo dont le lien joint me renvoie a une photo de quelques membres du village dont je reconnais le chef chez qui j ai dormi Dimanche dernier , fierement pose sur une estrade du festival de Venise , pour la presentation d un autre film …???? Pendant que nous etions la bas , ils devaient etre en plein preparatifs mais ne nous l ont meme pas mentionne .

Amne et Chloe Vous vous rappelez?? je les avais rencontre lors d un apero Allo la planete , a Perth il y a deja pas mal d annees . . ..Ils sont maintenat equpiers a bord d un voilier qui sillone le Vanuatu , le hasard nous avait conduit a nous retrouver sur Malicollo ; et maintenant c est ici , a Tanna que nous nous retrouvons pour vivre un grand moment de nos voyages respectifs .

Encore une fois , si vous voulez souffler il va falloir zapper car parce que la y a pas de repos programme , et si les lignes precedentes ne vous ont pas etonnes , alors c est maitenant que vous allez transpirez .

C est au pied du Mont Yasur qu Amine , Chloe et moi nous retrouvons .

Son ascenscion sera la communion de nos ambitions .

3300 Vatu (40 dol ) c est le tarif pour passer l entree . Passage de droit coutumier , l argent est monopolise et peu distribue , les infrastructures quasi neantes . Payer une telle somme pour l entree d un site naturel dont les retombees ne sont pas partagees et , n ameliore en rien son interet , me parait etre du vol …. En plus de ne ressentir aucun remords a voler les voleurs , tenter l assenscion version pirate , rendra alors la ballade touristique en parcours epique . De la , aucune hesitation dans mon esprit .

Pour ce faire , la veille , je zone dans les villages alentours a la recherche d un potentiel guide .

Puis je rencontre Jeffrey , lui expose mon projet .

Partir a 3 h du matin , passer par la foret ( comme les 3 nains ) et gagner le sommet de nuit pour profiter des explosions , rendues magiques par l obscurite , en attendant que le soleil ne vienne se joindre a nous, apportant sa lumiere par la voie de l horizon qu offrira l ocean pacifque , dont les pentes de notre hote du moment , plongent quasiment a pic .

Jeffrey exulte a cette idee , son sourire m illumine quand il me dit qu il sera ravi de nous accompagner avant d aller a l ecole ..

Jeffrey a 10 ans , alors avant de conclure l accord qui nous unira , je demande a parler a ses parents mais je sais que ca ne posera pas de probleme.

Le rendez vous est pris ….

Alors le lendemain , comme dit nous arrivons devant la maison de notre compagnon . Je dois alors l appeler et reveiller tout le cabanon….

Je m en sens desole , mais suis accueulli dans des sourires a l unisson …il est 3h du mat putain , et je viens faire chier tout le monde comme le gros egoiste que je suis…et eux ils me sourient ….Vraiment ce pays ….

En a peine 30 mn de marche , sur un sentier d abord forestier que la lune se charge d eclairer , nous atteignons le sommet .

Une aura rouge se degage des cretes qui nous surplombent encore sur lesquelles nous nous empressons de grimper .

La frayeur et l emerveillement se livrent bataille dans nos esprits lorsque notre regard , s offre le luxe de plonger droit dans cette breche qui conduit directement aux entrailles de la terre . On y voit la lave bouilloner dans un ronflement , dont c est sur Satan lui meme , s est inspire pour composer ses meilleurs partitions . A peine le temps de s habituer au cri de ce dragon cache , qu une explosion fait jaillir des pierres enflamees s elevant presque a la hauteur de nos regards subjugues . A plusieurs reprises la violente surprise de ces detonnations m ont quasi fait me jeter dans le vide de la pente opposee au cratere enflamee .

Nous congedions alors le petit Jeffrey qui , frigorifie tremble de la tete aux pieds . Nous lui donnons 2000 Vatu , le remercions avec les mots pour sa gentillesse , avec le coeur pour sa generosite .

Ces gamins sont vraiment attachant .

Perches sur cette crete , nos discussions sont sans cesse interrompues par les explosions qui sont parfois vraiment terrifantes . La lumiere ascendante nous permet , de minutes en minutes , d observer des choses nouvelles , d examiner la roche , d observer l etendue de la plaine de sable gisant au pied de ce monstre . Plus loin sur l arete , les sons d explosions laissent place au rale de la lave qu s agite en contrebas . Le son produt est identque a celui de long rouleaux de vagues s eclatant lentement sur une plage de sable .

Puis parfois , une onde de choc lumineuse parcourt la fumee qui tente de s echapper de cet enfer enfoui , creant un nuage bleu d une dangereuse beaute.

La descente de cendres le long de cette pente abrupte sera un veritable moment de bonheur , nous avons 10 ans et demain c est Noel.

Cette journee si bien commencee , se continuera sur la meme lignee , nous marcherons toute la journee , nous baignerons dans des sources d eau chaudes , degusterons un repas delicieux de legumes du coin et s achevera avec une biere partagee dans la convivialite de l obscurite .

2 jours de repos nous permetront de patienter pour partir assister a l une des ceremonie des plus importantes dans la coutume locale et , qui a lieu juste a cote.

La liberation des enfants circoncis 3 mois plus tot !!!

Toute une histoire !!!

Vous croyiez que c etait fini……Laissez moi vous emmenez pour une derniere danse !!

Vers l age de 6 ans, ici a Tanna , a partir de 12 et jusqu a 20 a Malicollo , les enfants sont circoncis . De nos jours , la chirurgie est operee sous controle medicale , soit carrement a l hopital . Acte a la suite duquel les gamins sont places en quarantaine . Le groupe va vivre a quelques centaines de metres du village , dans le Bush , a l abri d une sorte d enclos prevu a cet effet . Ils y ont resteront 2 ; 3 ou parfois 4 mois , periode durant laquelle ils n auront pas le droit de voir les femmes , y compris soeurs et mere .

Places sous la responsabilite d adolescents et de quelques vieux , la petite communaute vivra nue dans les bois , allant se baigner dans les rivieres proches .

Au loin le son d un instrument etrange resonne au travers de la jungle , c est le conchshell , cela ressemble a un saxophone dont on aurait legerement obstrue la trompette .

L on peut parfois observer la vegetation se mouvoir avec le deplacement de ce son aux accents magiques . Donnant l impression que l endroit est habite par des eflfes aux pouvoirs fantastiques .

La sonorite de ce deplacement n est pourtant pas fait pour enchante la foret , mais eviter la rencontre fortuite avec les femmes .

Pour celebrer la fin de cette periode d isolement une grande ceremonie est tenue , c est a celle ci que nous sommes convies .

A peine somme nous arrives que , deja l on nous propose de nous pentulurer le visage a l image de beaucoups de femmes et d enfants deja bien maquilles . En a peine quelques minutes , nos faces enrobees de vaseline colorees sont a l honneur des objectifs photographiques .

Assis legerement en retrait , nous assistons a l echange coutumier qui se trame en contrebas .

Les familles des papas offrent de nombreux presents aux familles des mamans, pour les remercier de leur avoir donne un garcon . Il n y a pas d offrande assez grande pour exprimer la gratitude d une telle benediction .

13 tas de tarots gisent au sol , pendant plusieurs heures , sous notre curiosite , des homme viennent y deposer des nattes , des manous , des paniers de legumes et des cochons , qu ils tuent sur le tas , a grand coup de masse sur le groin qu ils doivent abattre a plusieurs reprises.

Certains tas sont plus enorme que d autres , mais tous sont incroyablement bien garni. Quand ils semblent etre finis , les femmes qui patientaient eparpillees autour de l arene offrandee , s y engouffrent dans leur tenue coloree .

Vetue d une jupe de paille , leur buste et leurs cheveux sont recouvert de guirlandes colorees , oui bien de celles qu on trouve dans nos supermarches pour les fetes de fin d annee , des plumes artficielles tout aussi colorees , parfaissent le tout eparsement disposees . Ces tiges de couleurs mouvantes aux sourires eclatants qui , se rejoignent en dansant et chantant dans la fosse , ou les freres et les fils retrouves , enlacent alors les soeurs et les meres dans une euphorie d emotions maitrises .Les fleurs embaumes qui , pour le bonheur celebre , sont au hasard jetees ont ete remplacees par des bombes de ………. deodorants !!!!

A peine avons nous le temps de realiser ce qui se passait que , la place est nettoyee et les gens commencent a s en aller ,a l instar d Amine et Chloe qui doivent aller embarquer .

C est l heure du kava ….

Je rejoins le Nakamal , les vieux reunis sur la place entouree de banians geants , commencent a macher la racine envoutee . Sans parler d hostilite leur accueil ne respire pas l hospitalite , je ne boirais qu un shell et m eclipserais pour ne plus deranger .

J ai prevu de rester ici toute la nuit car , m a t on dit des danses vont l animer dans son integralite .

Le soleil se couche , l air devient froid et je commence a me dire que j ai eu tort de rester , que j aurais du rentrer et me coucher . J erre dans le village fumant quelques cigarettes , toutes les personnes qui m arretent pour me demander d ou je viens ou je vais dormir ce soir …..j y reponds 10 fois 100 fois….Je suis epuise , a la recherche d une cachette ou je pourrais etre seul mais n en trouve pas La place qui , l apres midi coloree , si joyeusement animee , a maintenant des airs de chaos absolus , avec ses feux vivotant ,par ci par la , offrant la seulle lumiere disponible , eclairant les taches sombres du sol rappelent les scenes de boucherie encore chaudes dans mon esprit .

J ai faim , j a sommeil , j ai froid ….

Mais putain qu est ce que je fous la ??????

12 eme clope en 2 heures , assis sur un tronc d arbre a cote du sentier , quelques jeunes passants s arretent a mes cotes pour discuter , je n ai pas besoin d improviser , je connais mon texte que je recite dans un soupir rempli d animosite non justifiee .

Puis , le flux d hommes qui passe devant moi , de plus en plus regulier et constant , devient une veritable file indienne qui arrive de je ne sais ou et qui se dirige vers l amphitheatre naturel , s enroulant en son centre . Creant un vortex humain se nourrissant sans cesse de nouveaux arrivants .

Je me joins sans complexe a cette engouement qui parait si naturel . Au milieu de la place j effectue quelques tours , marchant en silence , alors qu autour de moi les pas commencent a frapper le sol gentiment , les gorges a raler febrilement .

Je m ecarte de l evenement et pars a la recherche de nourrirure , je n en trouve pas .

Alors que le coeur humain ne cesse de grossir en nombre et en decibel , je m asseois , m allonge , m endors sur une petite natte ….

On me reveille en me donant une assiette pleine de nourriture . L odeur est immonde , la texture pas franchement mieux mais , je mange par respect pour mon estomac et par gratitude pour ce geste d une humanite si simple . Je ne sais pas combien de temps j ai dormi .

Mais la place s est remplie encore , le son Bariton qui s en echappe fait vibrer l atmosphere .

Mon nouvel ami inconnu m entraine avec lui , me presente a sa soeur coloree , avant de me designer une natte en bord de piste ou je peux m installer .

Je le remercie et repars m effondrer .

On secoue mon epaule , je bondis d un reve etrange a une realite fantastique .

L arene est maintenant pleine de gens qui dansent en tournoyant a une vitesse folle . Les hommes que je devine etre au centre , sans pouvoir les distinguer de mes yeux ,je les les sent vibrer sous mon corps qui tremble de leur puissance et de mes tympans qui bourdonnent aux repercussions de leurs cordes . Les femmes et les filles qui entourent cette force incroyable, l enrobent de leur ferme et majestueuse douceur ,melageant leur couleur dans une intense centrifusion , les grandes branches aux feuilles jaunes portees par elles , encore plus haut vers le ciel, de par les sauts rythmes au son des pas masculin apportent la 3eme dimension , les chants feminins en sont la 4eme en apportant la touche fatale a cette scene surnaturelle . Ce son repandu qui attrape la moindre cellule receptrice de mon etre engourdi , est d une indescriptibilite sur laquelle je ne m engagerais pas . Cette molecule humaine qui s agite au bout de mes pieds qu elle ecrabouille presque , semble etre mue par une force collective imperceptible mais d une puissante realite .

Durant mon sommeil dont je n ai aucune idee de la duree , des groupes electrogenes alimentant des jeux de lumieres ont ete installes , fignolisant subtilement l eclatance de ce moment .

Je passerais le reste de cette nuit entre somnolence , reve et cette chantante realite .

L on me reveille une derniere fois , cette fois le jour s est leve et les danses continuent meme si il est vrai que le paysage est beaucoups moins bonde .

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s