En avant la Musique !!!

Samedi 21 Juin , Il y a deja plusieurs heures que s est achevee la fete de la musique organisee par l Alliance Francaise .Ayant reuni quelques dizaines de milliers de fetards dans les rues de la capitale , elle laisse en cette matinee une atmosphere d un calme desastreux.Les rues sont vides et silencieuses . Seuls quelques minibus errent a la recherche de clients potentiels .On pourrait de nouveau croire a un lendemain de cyclone qui aurait emporte toute forme de vie . Plus que jamais , pourtant , de tout mon etre ,c est au rytme de la musique que je danse . Celle-ci m embarque vers des univers que ni mon corps ni mon esprit ne sont capables d imaginer , des contrees , par moi , encore inexplorees . Debout , bien qu immobile , je me dois de suivre au mieux les mouvements qu elle m impose afin de rester en harmonie avec elle , sinon cette danse tourmentee pourrait bientot tourner au calvaire . Alors ce sont les yeux grand ouverts que je tente de realiser ou je me trouve vraiment et ce qu il est en train de se passer . Dans le cockpit Eric , Edison et Georges sont a mes cotes , je suis a la barre de “Musique “ , un superbe voilier de 21 metres . Nous venons de quitter Port vila et faisons route vers le sud . Sur le pont comme a l interieur , 7 tonnes de pamplemousse , tarot , coco etc , et puis des tas de carton , de sacs de farine , du sucre , du riz , …..et 2 cuvettes de toilettes ….. Eric , le capitaine proprietaire , a le regard rive droit devant et me crie ses instructions . Avant de sortir de la baie qui nous protege et prendre pour de bon le large , il nous faudra hisser la grand voile . Pour ce faire , je devrais placer le nez de Musique , face au vent pendant qu Edison et Georges manipulerons les bouts , les winch , les bidules et les machins . Que les marins confirmes qui liront ce papier noirci de mes inepties , me pardonnent en admetant la legerete de mon experience dans ce mileiu qui s est dailleurs principalement faite en Anglais jusqu a lors … Ici , sur Musique , nous parlons 3 langues …. L Anglais , le Francais et le Bislama…..qui sont les 3 idiomes officiel du pays . Edison ,Georges et moi n en parlont que 2 d entre elles . Anglais et Bislamah pour Edison , Francais et Bislama pour Georges , Francais et Anglais me concernant . Ce qui ,au grand desepoir d Eric ,lui qui maitrise les 3, complique pas mal la tache , surtout lors des manoeuvres qui doivent etre rapidement et precisement effectuees . Ici on parle de corde et de rope , de gauche et droite , right or left pas de place pour un langage specifique qui ne serait pas compris ….Comme excellent marin qu il est , ca doit lui faite mal au capitaine ..mais bon “ca va , y a pire “ J ai rencontre Eric grace a un ami commun rencontre a Lifou , que je salue au passage , si il venait a passert par la . Eric est d origine Suisse , mais il sympa quand meme . Musique et lui ont navigue des annees durant avec femmes et enfant . Ah non je me trompe de “s” .Apparemment il y avait sa femme et ses 4 enfants , pas l inverse (faudra que je verifie ). Bref, apres quelques annees a faire du charter de touriste a travers le Vanuatu un certains hasard l a conduit vers le transport de marchandises . C est une veritable aventure retropionniere dans laquelle je me retrouve embarque . Celle du voilier cargo ….mythique , futuriste , evolutioniste artsitisque meme …..et tout ca en musique !!! Vous avez sans doute entendu parler de “pam “ ce cyclone de force 5++ qui a balaye une partie des archipels du sud pacifique , dont le vanuatu qui a particulierement morfle . Musique etait amaree ,dans la baie de Port Vila , a l instar d une 40aine de ses freres et soeurs ….au lendemain du cyclone seul 6 membres de cette amiraute , etait toujours amares a leur mouillage. Dont Musique…. Les autres soit coules soit dissemines sur les plages et/ou recifs avoisinants . Malgre quelques degats facilement reparables pour un polytechnicien autodidacte tel qu Eric , elle est intacte et prete a bondir Le pays est en etat de choc , la plupart des voies de communications aeriennes , satellites , maritimes sont hors d usage . Une aide internationale se met relativement rapidement en place , et comme tout aide est bonne a prendre . Musique se propose pour convoyer toutes sortes de produits vers les endroits necessiteux , dans la mesure des capacites que son humble condition de voilier de plaisance lui autorise . Mais des le premier voyage , elle montre qu elle n est pas a sous estimee , et qu elle peut trimbaler par mer agitee, par temps complique ses 10 tonnes de denrees sans etre intimidee … En avant la Musique ….. Plusieurs expeditions sont lancees apportant une aide precieuse aux endroits les plus dissemines . J embarque au coeur de l une d elle . Je saute a bord lors d une de ses escales a Port Vila . Elle arrive de Santo Espiritu chargee d aide alimentaire et de fret prive , direction Erromango et Tana . Une navigation de pres de 18 heures sera necessaire pour rejoindre notre premiere escale ou nous jeterons l ancre en pleine nuit . Dimanche 22 , 7h A peine quelques heures de sommeil , et des hommes montent a bord alors que nous sommes tous endormis . Ce sont des gens du village , venu nous accoster pour proceder au dechargement ,que nous avions prevu d effectuer apres la messe . Mais a peine quelques minutes apres cette incursion matinale , 2 speed boat sont amares de chaque cote et plusieurs hommes et enfants se passent les sacs et les cartons …. En a peine 1 heure de confusion , d elucubration vocales et gestuelles auxquelles je comprend peau de balle et ou je ne trouve rien de mieux a faire que de prendre des photos . Le pont se vide soudain de ces energumenes qui emportent avec eux les quelques tonnes de notre chargement qui leur etait destine . Une 10 aine d heure de navigation sera necessaire pour atteindre notre prochain etape ….Port Resolution a Tana . Captain Eric decide alors que nous partirons vers 18h , nous faisant arriver avant le lever du soleil et esperant un dechargement tout aussi matinal . On passe alors la journee a bord ,se reposant , lisant , mangeant en attendant de larguer les amarres . On s offrira meme un petit tour sur la berge pour agreablement aller constater qu ici la vie a plutot bien repris . Les maisons sont de nouveau debout arborant fierement les toles neuves qui en constituent le toit . Lundi 24 Juin . Le vent un peu faiblard , nous fera arriver un peu en retard . Il fait deja jour , quand notre si fier pavillon se mit a frimer sous les regards des dizaines de gens , qui s agglutinaient en haut de la falaise qui contemple cette baie fabuleuse , dont les eaux souffrees chaudes et fumantes en dessinent par endroit le contour . Le volcan Yasur , fleuron du tourisme de cette region en est le responsable .De la ou nous trouvons , 5 heures de marche suffisent pour atteindre son cratere et pouvoir plonger son regard droit sur la lave qu il contient …. Il s agit du volcan en activite le plus accesible du monde. Mais ca ne sera pas au programme d aujourd hui . Contrairement a notre derniere etape , personne n a l air trop enclin a venir a notre rencontre . Puis il y a ce mec et sa pirogue en bois , un Vaa qui vient nous retrouver a bord . On pourrait effectivement le lester de quelques sacs a chaque voyage , mais nous avons 6 tonnes de matos a decharger ici ….ca prendrait des plombes . Alors on va decharger avec l annexe , en utilisant le winch de la grand voile comme treuil . Quelques indigenes montent a bord apportant leur aide et leur sourire . Le dechargement et le nettoyage du pont prendront presque toute la journee. Et lorsque qu extenues , Eric et moi , finissons enfin ce dur labeur et decidons d aller rejoindre le reste de l equipage sur la rive et se detendre un peu….une pluie horizontale s abat sur la baie , nous clouant sur place remettant notre depart au lendemain matin . Cette nuit on va dormir calmement et s offrir le lendemain une superbe navigation . Mardi 24 Juin , Soleil , vent 3/4 arriere , la houle bien que genereuse sera lente et sereine. (Je reitere mes excuses aux puristes de la discipline qui auraient certainement utilises des termes jargoniques plus pointus ). Il fait nuit quand nous arrivons a Port Darvin , mais Georges et Edison , sont comme des dingues . Ils deploient une telle energie , (c est sur ils ont bouffe de l uranium) , pour le dechargement , qu il sera effectue en un temps record .Laissant Eric et moi un peu surpris par ce zele aussi soudain qu excessif . Mais nous ne sommes pas dupes , ils ont tout 2 envie de debarquer pour aller boire quelques selles de kava . Devant l heure tardive et la reticence d Eric a ce propos. Une autre solution sera trouvee. Un type monte a bord , charge de quelques branches de Kava qui sont en fait des racines de faux poivriers . Alors que le dechargement se termine . Remi , a accepter de macher le Kava pour nos 2 acolytes . Installe a l arriere du navire ,il commence son ouvrage qui consiste a macher les racines suscites, afin de les reduire en une sorte de bouillie qu il s applique a recracher dans un recipient . Ca lui prend une bonne heure pour macher la quantite apportee . Une fois les racines machees et le dechargement termine , .Il est temps de mettre la puree obtenue dans un linge , d y ajouter un peu d eau et de presser. Le jus verdatre qui en coule ……. c est du Kava. Le temps d en remplir 4 petits bols , et de lever notre sel …que voila notre chere musique qui joue une nouvelle partition tout aussi insolite …..elle est maintenant un Nakamal . Ca me donne l envie de stopper l action un instant , et d ouvrir une parenthese . Pour Eric , ce bateau , c est sa maison de famille . Il est facile d imaginer qu il y a peu , ici ou ailleurs , des gosses ont du jouer au loup , des anniversaires , des noel ont du etre celebres , des engueulades avoir lieu , des punitions executees , des lecons apprises …..une vie de famille quoi ….Imagineriez vous votre salon ou celui de votre grand mere , ou tout ceci s est passe , se transformer en cale de cargo , avec toutes sortes de gens y penetrant sans faire attention a ces petites choses sans importance pour le monde mais symbole d un evenement passe , un dessin au mur , un livre dans la bibliotheque , des photos placardees , le linge dans les armoires , les vieux stylo dans les tiroirs…. Puis l odeur familiere ,pour ne pas dire familiale , ravagee par celle plus forte de pamplempousses pourris …. Et maintenant un…… Nakamal ….. Sans oser l aborder avec son principal interesse , cette question posee fait naitre en moi du grand respect . Quelle belle journee !!! Demain , nous demarerons au lever du soleil…..direction une petite baie toute proche pour charger 7 tonnes de bois . Mercredi 15 Juin Si l entree dans la baie et la manoeuvre seront effectuee sans encombre malgre l etroitesse de son antre , cernee par les patates de corail , Musique n a pas le droit de bouger d un metre . Solidement ancree et amarree sur la falaise elle tient sa position autant que faire se peut . Mais pas fastoche ….puis le chargement cense se faire rapidement durera toute la journee en raison d une mauvaise organisation de la part des chargeurs ….. Il s achevera juste avant la tombee de la nuit , et nous devrons alors rapidement decampes , car sortir d ici de nuit serait impossible et y dormir encore moins . Alors nous reprenons la mer gaiement , Demain matin nous serons de retour a Port Vila , signant la fin de ce voyage et nous offarnt a tous quelques jours de repos…. Seulement , a ce moment nous n avions pas idee de la nuit difficile dans laquelle nous nous jetions . . Les premieres heures de navigations se deroulent a merveille . Nous mangeons tranquillement malgre une houle assez forte , le pilote automatique fait bien son travail .Le repas avale , epuise , je me propose courageusement pour aller me coucher le premier … Je somnole plutot que je ne dors ….Quand tout a coup un grand bruit me sort instantanement de ma demi conscience , je file sur le pont . Georges et Eric sont la . Leur visage n expriment en rien la serenite. D abord j apprend que le pilote ne fonctionne plus , et que le Genois ( la voile de devant) a des problemes ….Sans genois , charges comme nous le sommes , avec une mer de travers bien enervee et un vent a 25 noeud , c est simple , on peut pas se diriger .—David attrape ca , me lance Eric en me designant la barre tout en foncant a l interieur . —et garde le cap , surtout n empane pas …. Garder le cap ok , ne pas empaner ….ok Mais c est quoi le cap?? , on voit rien ….on ne distingue meme pas le nez du bateau …. Barrer un bateau a moteur de jour et un voilier de nuit avec des vents violents ….c est pas la meme histoire ….j ai tellement peur de faire une connerie dont je suis incapble de mesurer les consequences , que je me concentre sur ma barre et ma boussole , tout mon corps tremble , et pourtant j ai pas froid ….. Georges et Eric filent a l avant pour reinstaller le genois . C est bien sur a ce moment que la “tempete”atteint son apogee , pluie vent fort , la houle nous embarque et nous jette violemment creant des puissants mouvement de roulis , je me dis qu on va tous finir a la baille . Bien sur les voileux qui liront ces lignes auront le sourire de l alpiniste a qui quelqu un raconterait la peur de sa vie alors qu il descendait un muret en rappel . Mais , pour sur , cette nuit la , j aurais echanger ma place pour n importe quoi sans me faire prier . La lutte sans pilote , quasi sans genois et d autres bricoles …durera 8 heures …. Sur le moment un calvaire , apres coup un enseignement intensif . Jeudi 26 juin L arrivee dans la baie de Port Vila est un moment que je deguste a la barre .La mer calmee , le vent disparu , les voiles abattues , je decompresse et savoure la victoire de cette mission accomplie . Bien que conscient que mon role dans cette epopee ait ete d un nul absolu , je ne peus m empecher de ressentir une certaine fierte quand a mon integration au sein de cette aventure aussi epique qu originale . Et donc , c est confirme , je serais de nouveau equipier pour les prochains voyages . Depart , bientot pour le nord cette fois …..

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s