Détour à Detroit

Image

Dori s’ est blessée avec un masque de plongée son nez se met a saigner, ce qui instantanément excite  l’ appétit mortel du requin blanc. Melvin et Dori nagent alors à toute vitesse pour trouver un abri . Malgré l’ aide d’ un requin marteau et d’ un requin tigre,  ils se retrouvent très vite pris au piège et propulsés tout droit vers les 4 rangées de dents acérées ….
C’ est à ce moment précis que l’ hôtesse de l air interrompt  le programme pour me servir mon petit déjeuner, à ma montre il est 22h.
Le Boeing 777 d’ American Airline a quitté le tarmac de l’ aéroport de Marita il y a exactement 10h,  et depuis,  comme il m’ était impossible de dormir,  j’ ai écumé les films et séries disponibles à bord, j’ étais alors en plein  dans « Le monde de Nemo” quand il m a fallu brutalement rejoindre celui de la réalité.  Étrange sensation que de s’ entendre demander par le commandant de bord si l’ on a passé une bonne nuit alors qu il est à peine l’ heure daller se coucher….
Un café , un croissant vite avalé , la ceinture bouclée  et c est l’ atterrissage…. à Dallas.
Il est 9h du matin, le même jour qu’ hier…
Je n ai alors qu une heure et 15 minutes pour récupérer mon sac à la douane, répondre à l’ interrogatoire de l’ immigration,  remettre mon sac en transit  et rejoindre la porte d34 pour embarquer à bord du Boeing 737 en partance pour Detroit.
Un agent des douanes qui m’ interpelle pour un contrôle d’ identité , me demande ma destination finale.
—-”Detroit ??? Pourquoi tu vas la bas, c’ est dangereux !  Quand tu arrives, va direct à l’ hôtel et n’en sors  pas” ?????
Malgré une fatigue qui s’ accroit,  je ne trouverai le sommeil que quelques minutes avant l’ atterrissage.
J’ ai les jambes qui flageolent,  garder les yeux ouverts me demande toutes les capacités résiduelles de mon cerveau, c’ est sûr  je suis malade, je m’ auto diagnostique une encéphalite anale de catégorie 12.
Un remède efficace  serait du calme et de la tranquillité…… ça tombe mal…..

Un être sensé et malin aurait très certainement cherche un téléphone à l aéroport et demandé la direction exacte de l’ hôtel avant de sauter dans le premier bus qui allait en centre ville.
Mais ça , c est ce qu’ un être sensé et malin aurait fait…….
Bref , je saute dans un bus qui va…. par la !!!!
A ma grande surprise je suis le seul blanc a bord, mais d’ après les regards qu’ on me lance ,  je ne suis pas le plus clair…
Je demande au hasard,  si quelqu un connait “Vermont Street”……
Pas même le chauffeur n’ en a entendu parler.
Et ben tant pis,  mon plan est alors d’ aller en centre ville,  et la je verrai bien…..
Je somnole,  m’ endors,  m’ effondre….puis par miracle,  lors d un sursaut,  un de mes yeux a sauté par la fenêtre, se heurtant de plein fouet a un panneau indicateur signalant” Vermont Street”.
Un spasme violent a propulse mon bras précédant ma main sur la ligne de signal d’ arrêt du bus….il stoppe instantanément quelques centaines de kilomètres plus loin ….
En m’ extirpant du véhicule,  un vieux réflexe australien me fait baragouiner un grand “thank you” à l’ adresse du chauffeur …..le silence qui a suivi m’ a laissé  soupçonné que je n’ étais plus en Australie.
Alors que je remonte la rue afin de rejoindre le panneau qui a heurte mon œil il y quelques minutes, j ai l’  impression concrète que quelque chose cloche…….De manière machinale je fouille sans cesse mes poches,  sans même savoir pourquoi,  j en sors à  plusieurs reprises mon “bording pass”,  le déplie,  le replie et le remet dans ma poche, le sort encore, et le remet…. jusqu’ à ce que simultanément, un courant d air froid me passe juste devant le front et une douleur compressive me serre la gorge. Ces signes sont de ceux qui accompagnent,  entre autres,  la prise de conscience d’ un gros problème.
Alors qu’ une partie de mon esprit a tout vu et essaie désespérément  d’ alerter le reste de mon être, ce dernier aura besoin de quelques minutes supplémentaires  pour réaliser que le boarding pass qui était range a l’ intérieur de mon passeport n est plus a l’ intérieur de mon passeport ….. c’  est que ….J’ AI  PERDU MON PASSEPORT…
Alors la , c est la boulette….. je fouille mon sac?  mes poches…….rien.
J’ai du l’ oublier dan le bus……putain de galère…
Je reviens sur mes pas, haletant, jurant, m arrachant les cheveux……
Je remonte jusque l arrêt de bus …et là miracle…..mon passeport est là…par terre….
Je remercie grandement  les quelques neurones qui étaient de garde a ce moment là.
Cet épisode aura eu pour effet de me réveiller  pleinement et de me mettre d humeur chantante.
Lorsque j’ arrive au niveau de la rue Vermont,  une autre surprise m’ attend…..il y a bien un panneau …mais pas de rue….juste un renfoncement avec une ruine de building….Oups.
Le quartier a mauvaise mine, ça tombe bien,  moi aussi .
Je me mets  en quête alors d un téléphone….Au Japon ou en Australie, c’ est chose facile,  mais ici il semble que ce soit plus compliqué…. je me rends  alors dans une station , ou l’  employé de service me proposera gracieusement de me prêter le sien..20 minutes plus tard je suis rendu a l’hôtel.
Grands Dieux  , que ça fait du bien….
Je rencontre une jeune française,  qui m invite à la rejoindre pour un concert le soir même….A ma montre il est Jeudi 7h du matin,  ici il est Mercredi 17 h…..
J’ accepte…..
Le gérant de l’ hôtel ne nous a pas laissé partir avant de nous recommander de marcher sur la chaussée, face au trafic,  plutôt que sur les trottoirs
1) Afin d’ éviter de se tordre une cheville du fait du mauvais état de ces derniers
2) Et au cas ou quelqu’ un se cacherait derrière un arbre, on aurait plus de temps pour aviser quelque chose….
……. ça a l air cool dans le coin…..

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.692764684069678.1073741852.334038009942349&type=1&l=ac42900dc1

ImageImageImageImage

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s