Jakarta. welcome to hell

Il est 16 heures quand Dia rentre du boulot et nous rejoint, Wil et moi à son appartement.
“ hi guys, what about to have a drink in old city”
“yes ,sure”
Il est 20h30 quand on commande enfin à manger….
Il nous aura fallu donc 4h30 pour parcourir les 10 kilomètres qui séparent l’ appart de Dia de la vieille ville.On a commencé par prendre un “Ang kot”, sorte de taxi bus qui peut accueillir une dizaine de personnes compressées assises face à face, voire face contre face…
Un déluge de pluie s’ est alors abattu sur la ville, réduisant les bouchons considérablement mais nous empêchant d’ avancer à cause d’une inondation et rendant toute sortie du véhicule impossible, sous peine de se noyer sous la trombe d’ eau incroyablement puissante, cela durera environ 1 heure. Ensuite alors que nous réalisons que nous serons plus rapides à pied, nous décidons de nous extirper du taxi qui est coincé dans la cohue de véhicules ,nous sommes en plein cœur du bouchon, il nous faudra nous frayer un chemin parmi une dizaine de file de camions, bus, taxi voitures qui crachent leur fumée toxique directement dans nos narines. Mais le danger le plus immédiat, c’ est les motos et scooters qui filent et se faufilent en surgissant de partout. Il y a des dizaines de gens comme nous qui errent dans cet enfer, ainsi que des vendeurs de sucreries, de parapluies, de fruits ou de Kleenex et même des guitaristes qui jouent au milieu des cris et des klaxons, qui profitant de l’ ennui des gens tentent de gagner un peu de monnaie, la pluie qui continue doucement, apporte à ce tableau  une touche un peu plus macabre.
Ensuite nous arrivons à la station de “busway”, seul transport public digne de ce nom, l’ idée a été copiée à 100% sur Bogota . Le principe est simple et astucieux, une voie de bus qui sillonne toute la ville avec des plateformes gares régulières. Ce système, très économique, est l’ une des seules possibilités que la ville a pu mettre en place, un métro est impossible en raison du cout et de l instabilité du sol, un “skytrain” est a l’ étude,  mais c’ est pas pour demain. Du coup ce “bus way” est en constante saturation et ses voie réservées empruntées par tout le monde, ce,  sous les yeux des policiers qui ne font rien pour gérer la circulation. Du coup, des gosses ou des vieillards  se positionnent aux carrefours, prennent de gros risques et, tentent d’ aider les manœuvres des conducteurs,  en espérant être titulaires de leur rare gratitude.
Un videur est posté à la porte pour gérer le flux intense de passagers et les aider à franchir dans la bousculade l’ espace pouvant atteindre plus d’ un mètre entre le bus et la plateforme.
Vieux ou handicapés devront trouver un autre moyen de transport, ici pas de place pour eux.
Le bus bondé coince également et mettra plusieurs heures à atteindre notre destination. Nous y arriverons juste à temps pour recevoir le coup de fil d’Eric Lange et Anneka Borrocco d’ « Allo la Planète ». La connexion était mauvaise, moi abruti par le bruit et la pollution de la ville, la communication était vraiment compliquée. J’ ai eu grand mal à me replonger dans Bangkok , à répondre aux questions et dire ce que j avais envie…
Better next time…..

Les premiers mots de Dia pour m’ accueillir auront été :
“welcome to hell”
Je comprends pourquoi maintenant : cette ville est un gros bouchon enfumé chaud comme une étuve.
Des solutions sont en prévisions pour tenter de résorber ce problème, la municipalité va, encore une fois, s’ inspirer de l’ exemple de Bogota ,en alternant les autorisations de circulation des véhicules particuliers. Les jours pairs les numéros de plaques pairs et vice versa , mais comme à Bogota la lacune de cette mesure est que les riches n’ auront qu’ à acheter une autre bagnole. Comme ici seuls les riches ont les moyens de circuler en voiture, la conséquence de cette loi sera que le parc automobile risque de doubler et en aucun cas, régler le problème…..

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.575133669166114.1073741826.334038009942349&type=1&l=b36a2fe477

ImageImageImageImage

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s