Litang et ses funérailles celestes !

Cette fois on est à 4200 mètres, et là,  malgré  un soleil radieux il y fait pas chaud. Litang est dans l’ouest du Sichuan à quelques  kilomètres du Tibet, l’occasion d’en découvrir la culture, sans être obligé d’ organiser un safari.

Funérailles célestes.
« David, David,  magne toi de te lever,  on va être à la bourre.. »  Voilà comment me réveille à 6h30 du mat, Britney une jeune américaine rencontrée la veille au soir.
Débarqué crevé et énervé à l’hôtel Potalla de Litang tard dans la nuit, j’avais rejoint la bande de baroudeurs qui buvaient des bières dans le bar de l’ hôtel. J’ avais pas tout compris quand ils m’ avaient dit que le lendemain j’ étais convié à les accompagner pour une cérémonie  traditionnelle Païenne du coin, qui se nomme « sky burial ». Je pense qu’ en temps normal, j’aurais eu la puce à l’oreille, quant à ce que mes yeux allaient devoir subir, en entendant ce nom. Mais à ce moment, l’ abrutissement des quelques 10 heures de bus sur de la piste cahoteuse, l’altitude (on est à 4300 mètres), la bière et les charmes de Britney m’ empêchent même d’avoir une seconde pour réfléchir.
Je dois me lever,  me magner et c’est tout….
Je prends, tout de même, le temps de me faire un café, que je me renverserai sur les cuisses dans le taxi qui nous amène à vive allure sur les lieux de la scène, que je n’oublierai sans doute jamais.
Quand nous arrivons, sur les flancs de la colline le soleil perce seulement à son sommet et le sol y est encore gelé et il y fait un froid d’enfer.
Pourtant, une 50aine de personnes sont là, répartis en 3 groupes distincts autour de feux,  se réchauffant les mains et buvant du thé .
L’ un des groupes, apercevant le nôtre, composé de Britney, 2 anglais et un petit Français ébouillanté qui se demande encore ce qu il fout là nous hèle et nous invite à le rejoindre.
Sur le chemin, les autres ont commencé à m’expliquer. A ce moment,  je suis au courant qu il s’agit de funérailles . C’ est alors timidement et respectueusement que nous nous avançons et saluons ceux que nous devinons être les proches d’ une des 3 dépouilles gisant sur le sol, enveloppées dans des linges blancs, à une 50 aine de mètres plus haut sur la colline.
Alors que nous tentons de faire connaissance,  un type affublé bizarrement appelle notre groupe à le rejoindre prés de l’ un des corps.
Des dizaines d’oiseaux gigantesque volent au dessus de nos têtes, certains tentent même d’ approcher très près,  nous sommes obligés de le repousser.
Ce sont des vautours.
A ce moment, comme moi, vous devez commencer à comprendre ce qui se trame ici.
L’ homme bizarre commence alors à « dérouler » le linge,  sans prendre aucune précaution de délicatesse. Des hommes l’ aident.
Le corps nu d’ une femme d’ une 50 aine d’ années apparait alors sous nos yeux médusés qui n’ ont encore rien vu.
Le mec,  de plus en plus bizarre,  sort alors un couteau et commence par scalper  la femme avant de l’entailler de toutes parts, afin d’offrir sa chair aux oiseaux.
Le découpage terminé, nous reculons , laissant les vautours se repaître.
30 minutes plus tard, les hommes écartent les oiseaux qui ont laissé  le squelette intact.
Alors, quelques hommes,  à l’aide de haches, de marteaux et de pierres, broient les restes . Ceci leur prend une bonne heure.
Je vous passe les détails concernant le crâne….
Après cela, le tas de « poussière » est  mélangé avec du sucre et une sorte de farine.
On évacue les lieux, les vautours mangent leur dessert et nous on va se baigner dans les sources chaudes un peu plus loin.
Si vous voulez plus d’ infos sur ce sujet,  regardez sur wikipédia, qui est apparemment bien complet à ce sujet,  à :  « sky burrial »,
Ici tout est censuré , alors peut être pourriez vous m’ éclairer un peu.

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.521750147837800.126823.334038009942349&type=1&l=91021d32ddImageImageImage

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s