Konohana family

Image

Image

3 jours à Tokyo c’est bien, mais on a hâte de retourner à la campagne, et ça tombe bien, car on doit justement aller visiter et travailler dans un éco-village du côté du mont Fuji à environ 3 heures de train de Tokyo.
Et alors là on va vivre une semaine incroyable, parmi une communauté qui a su réaliser le rêve et l’ambition de nombreuses personnes. A savoir: vivre en harmonie avec le ciel et la nature.
En effet «Konohana Family» est un éco-village regroupant 80 membres dont 25 enfants, tous japonais, agés de 3 mois à 75 ans, une grande majorité de femmes composent ce groupe… cette famille.
Créée en 1993, cette communauté ne comptait qu’une dizaine de membres à ses débuts, puis sa réussite lui apportant une certaine notoriété au travers de reportages TV ou articles dans les journaux, cette vie alternative a séduit et attirée de nouveaux membres au fil des ans. L’idée originale était de créer un lieu où l’on vit en harmonie avec les éléments en ne consommant que le strict nécessaire et en laissant une place importante au développement de son esprit.
Issus de différentes régions du Japon, de différents milieux et corps de métier et tous réunis autour de cette philosophie.
Aujourd’hui, les seuls produit de consommation achetés sont le sucre, le sel et l’huile. Tout le reste est produit et fabriqué sur place par les membres. 10 hectares de rizière, des hectares de blé, 250 variétés de fruits légumes, du soja etc etc. Ils fabriquent leur farine, leurs engrais, la nourriture de leurs chèvres qui leur fournit le lait, celle des poules qui leur donnent œufs et fertilisant pour les champs.
Une dizaine de cuisinières s’occupent de fournir 2 repas très copieux par jour. Les 2 pâtissières s’occupent de créer des biscuits, pains, gâteaux pour la vente et leur propre consommation. Une équipe s’occupe du maraîchage, une autre des rizières pendant que les charpentiers construisent d’autres bâtiments pour accueillir les membres de plus en plus nombreux. Les apiculteurs « apicultent », les comptables comptent, les designers « désignent » , les vendeurs vendent, les coiffeurs coiffent, et les masseurs…
Des secrétaires, des femmes de ménage etc etc et même un groupe de musique… Ce groupe composé de membres de la communauté, écrit ses propres chansons, compose sa musique et donne des concerts et vend des CD. Ils nous ont par exemple offert un concert d’accueil, c’était magnifique.
Autonome en alimentation, ils dépendent cependant du réseau électrique national, mais sont sur la voie du photovoltaïque.
Organisé comme une grande ferme, tous les membres travaillent pour le bien de l’ensemble de la communauté. Le travail commence à 7 heures 30. Ici pas de petit déjeuner, car on doit laisser l’estomac se reposer entre 13 et 16 heures par jour pour des raisons de santé. Donc entre le dîner et le déjeuner on se contente de boire du thé ou des jus de fruits et de manger de la pastèque afin d’éliminer un maximum de toxine.
Pour ceux qui le désirent, du riz et des œufs crus sont à disposition. On s’en contentera très bien, mais avant d’attaquer une journée au champs, il faut bien ça. Donc, début du boulot 7 heures 30, pause thé vers 9 ou 10 heures, pause déjeuner à midi et demi, on prend une douche collective, les hommes et les femmes séparément. Le déjeuner comme le dîner sont de grands buffets végétariens, composés de riz, Miso soupe, salade, pâté, pain…. issus que de produits faits sur place…
Le repas est pris dans un grand réfectoire. A table on est 90. Image
Sieste jusqu’à 14 heure 30, heure à laquelle chaque groupe repart vers ses activités respectives. Pause «cookies» vers 16 heures. Fin du travail 18h30, bain (toujours collectif), dîner. 19h30 réunion des enfants. Une rangée de chaises est alignée et chaque enfant prend le micro et raconte sa journée, dès qu’ils savent parler ils sont invités à participer, ceux qui ne le peuvent pas encore patientent gentiment sur l’estrade en compagnie de leur vingtaine de frères et sœurs. Cette réunion des enfants dure environ une demi heure. Rangement de la salle, les pâtissières amènent des cookies et des gâteaux, du thé et du café de riz est mis à disposition. Les enfants rentrent en minibus dans la maison où ils dorment. Commence alors la réunion des adultes, qui consiste à organiser le travail du lendemain, prendre connaissance de la météo, faire part de ses envies, ses problèmes, ses solutions etc etc. Toutes les décisions sont prises à ce moment. Chaque membre possède un droit de veto, utilisable une seule fois. La réunion s’achève entre 11h et 1h …. On va se coucher en chambre collective et le lendemain on recommence… Tous les jours sont ainsi faits, pas de dimanche ou jour férié. De temps en temps un congé est décidé ou improvisé. Vous l’aurez compris, il n’y a pas beaucoup d’espace personnel. Bien entendu, cette vie est basée sur le bien-être, alors en théorie personne n’est obligé de faire quoi que ce soit, mais c’est pour le bien de la communauté. Rien n’est obligatoire. Aucun membre de la communauté ne touche d’argent, aucun bien n’est personnel, tout est commun. Si un membre décide d’aller voir sa famille, la question est posée à la réunion et si acceptée, une somme d’argent lui est allouée pour le voyage. Il semble que leurs activités soit très rentables et ont des moyens d’investissement conséquents. Ils possèdent du matériel et bâtiments de très bonne qualité et produisent un travail excellent. Ils composent des paniers légumes, à l’image des AMAP en France, ils vendent des biscuits, du riz et du miel. Ils accueillent également des «guests », la pension complète est facturée 50 euros par jour.
Ils possèdent environ une dizaine de petit véhicules, 2 camions, un camion frigo, 2 tracteurs, un minibus…. Ils habitent dans 4 bâtiments différents (une maison, 2 corps de ferme et une ancienne maison de retraite), ainsi que 2 hangars de stockage. Un poulailler avec ses 450 poules, une chèvrerie, 3 biques et 3 biquettes. Une centaine de ruches. Des hectares de champs. Même l’éducation des enfants est mise en commun, il sont à tout le monde. Bien sûr ils savent qui sont leurs parents, mais n’ont pas forcément plus d’affinités avec ceux-ci qu’avec les autres membres. Ils suivent les cours de l’école publique et apparemment ont un taux de réussite scolaire très bon.
C’est dans ce cadre que l’on a été accueillis très chaleureusement pendant une semaine. On a suivi leur rythme de vie et avons été complètement intégré au groupe. Autant que la barrière de la langue nous l’a permis du moins. J’ai même eu l’occasion de leur faire des baguettes françaises, des pizzas et de la brioche. C’était assez marrant. Je travaillais avec les 2 pâtissières et à chaque «passage technique» elles appelaient toutes les femmes du bâtiment pour assister à la démonstration de boulangerie française. J’avais alors une vingtaine de mamies japonaises autour de moi qui voulaient toutes essayer de faire leur baguette. Super souvenir. Sinon au champs c’était désherbage des patates douces, épuceronnage des aubergines, plantation du soja, épandage de fertilisants, repiquage de choux, fabrication de barrières électriques, récolte de pastèques ou de potirons…. La nourriture était excellente et l’ambiance chaleureuse. C’est vrai que je trouve que ça manque de « rock’n’roll » et je ne pourrais pas vivre de cette manière. Pas le temps de lire, toujours avec d’autres personnes, jamais seul, des temps de repos plutôt courts etc etc. Pas de tabac, pas d’alcool, pas de sortie, pas de loisir extérieur, pas le temps pour une balade etc etc. Encore une fois rien n’est obligatoire et si cela fonctionne, j’en suis conscient, c’est parce que cette rigueur est de mise.
Leur motivation est propre à chacun mais tous rêvent d’un monde meilleur sans gaspillage et sans guerre et restreignent leur mode de vie pour que toute l’humanité atteigne ces idéaux.
A tous un grand Bravo et surtout Merci.
http://www.youtube.com/watch?v=AE2COf1UBUU

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.482979398381542.118328.334038009942349&type=1&l=206ae572e9

Image

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s