Vladivostok

Arrivés à Vladivostok (seigneur de l’est en russe) à 1 heure du matin, on attend Rutch qui doit arriver à 6 heures à la gare. Mais je vous avoue qu’à ce stade je suis perdu dans les heures. Les horaires de trains étant fidèles à celle de Moscou, soit 7 heures de moins qu’ici.
Quand il arrive, il pleut à torrent. La journée s’annonce géniale. Il pleut, on a fait nuit blanche et on sait pas où aller…. Du coup on errera dans les rues pendant des heures avant de trouver un super hôtel à 600 roubles la nuit soit 15 euros. Machine à laver, internet, super accueil et…. douche chaude. On avait contacté des Couch surfers mais ils étaient occupés ou déjà « pris ». Enfin on s’en sort bien. Le lendemain soir on rencontre Vasilly, un couch surfer, il nous présente à des amis à lui et sa copine, Veronika.
Veronika est la première raseuse de chat que je rencontre…
On passe une super soirée à déambuler dans les rues de cette ville assez intéressante. Pour finir, Champagne Russe sur la plage face au pacifique..
Le lendemain c’est mission: « on cherche un bateau ». Encore une fois n’ayant pas réservé assez à l’avance, les billets sont plus chers. Et puis on a envie d’essayer, de trouver une autre façon de traverser, un voilier, un cargo, un pédalo…. Du coup on passe la journée sur les différents ports, on ira même jusque dans le bureau du manager de le circulation maritime à Vladivostok. Après l’avoir rencontré, on a filé au terminal comme tout le monde et avons payé 300 dollars la traversée soit 250 euros…. Aie aie. On aurait pu en s’y prenant à l’avance, ne payer que 160 euros. C’est la vie!!
Par contre bonne nouvelle: ici en Russie, tout touriste a l’obligation de faire enregistrer son passeport dans chaque ville où il passe plus de 3 jours. Cet enregistrement s’effectue auprès de la Police par la structure hébergeante. Hôtel, camping, hôte etc.. en ce qui nous concerne, ben on l’a pas fait de tout le parcours. Dans ce cas, on est sensé garder les billets de trains ou bus prouvant nos déplacements. On a fait du stop, alors….?
Et là patatra, Veronica rencontrée, il y a 2 jours nous dit d’aller au Hyundai Hôtel et de demander Marina, elle pourra peut être nous aider.
On a rendez vous à 18 heures. L’hôtel est super classe alors imaginez des routards comme nous, à quoi on ressemble après une journée d’excursions, se pointant à la réception. Ils nous regardent bizarrement. Et puis cette fameuse Marine n’est pas au courant de notre visite, alors elle nous dit qu’on doit prendre une chambre pour faire enregistrer nos passeports. 7000 roubles, 1809 euros….? Oups White cabbage..
On appelle Veronika, elle nous dit d’y retourner le lendemain matin…..
On y retourne alors avec Rutch et on demande cette fois Svetlana blabla blaa, au moment où on prononce son nom, la réceptionniste devient toute blanche, tremble :
___oui bien sùr, comment dois-je vous présenter?
____des amis de sa fille.
____Un instant SVP!
Quelques instant plus tard, la même Marina de la veille, se confond en excuses et nous demande pour quelle période on souhaite être enregistré.
C’est pas beau ça!!! En fait la mère de Veronika est la directrice de l’hôtel..
Coup de bol, un peu d’abus de pouvoir quand même.
Mais c’est l’esprit serein que Rutch et moi prenons le bateau pour l’île Russki. Pauline préfère rester à l’hôtel bien douillet, parce que nous on part pour camper malgré le temps très humide.
On passera 2 jours et une nuit super sympa sur cette île. On y rencontrera Stass et Julia un jeune couple en vacances dans le coin.
Le lendemain, une grosse soirée est prévue en ville, avec les couchsurfers et les gens rencontrés à l’hôtel. Et grosse soirée il y aura…. On y fait bien la fête ici. On terminera à 7 heures du mat’. On a bien fait de pas prendre d’hôtel.

Après petit déj’ chez Romain (un autre couch surfer) en compagnie de Daniella une autrichienne. On attendra Rutch mais qui s’endormira dans tous les bus qu’il prendra pour se faire réveiller à chaque fois à leur terminus.. bref on le verra pas.
Après une autre nuit blanche et une légère gueule de bois, je m’embraque pour l’île Popov pour un autre camping et une séance de récup’.
Le lendemain je pars camper au Fort 7, qui parait-il est introuvable. Vladivostok est entouré de remparts, reliés entre eux par des souterrains. Quoi de plus pour me motiver que d’aller passer une nuit à côté d’une ancienne forteresse, en plus à côté il y a un cimetière. Génial. Un orage??? Non même pas, mais de la pluie.
Là bas je ferais la rencontre de Romain, qui était venu pour méditer.
Il me dit:
Tu allumes du feu, tu montes ta tente et moi je vais chercher de la bière..
Il a l’air tellement content que je n’ose pas refuser…
2 heures passent, il revient chargé de bière, vin, saucisses, raisins, pommes et des bûches de bois en pagailles… et moi qui voulait me coucher tôt.
Quand vers 2 heures du matin, il me fausse compagnie, il me dit demain matin , je viens ici et je t’emmène en scooter au lac.
OK..
Réveillé en fanfare par des gosses en visite scolaire dans le fort, il y en a une trentaine autour de la tente qui me jettent des cailloux. J’avoue que je ressens comme un malaise… Les gamins semblent plus intéressés par ma tente que par la forteresse. Je n’ose pas sortir. Imaginez la scène. Sur le coup c’était pas drôle…
Puis Romain arrive, on plie la tente et on part pour le lac, quand 2 militaires m’accostent et me demandent pourquoi j’ai campé là, qui je suis, qu’ici c est un camp militaire. Oups!!! ça sent pas bon, et puis je leur dis que je trouvais l’endroit joli et que je savais pas que c’était militaire. Je suis Français, ça ça les fait rire et alors ils essaient de me vendre des pin’s. Je comprendrais pas ce qui régit ce pays ….
Allez! On va au lac, mon sac arnaché sur le scout à Romain, c’est parti pour 2 heures de chevauchée…. sans casque.
La police nous arrêtera, puis une simple vérification de je ne sais quoi et on repartira sans problème sur la 4 voie à zigzaguer entre les camions….?

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.455337434479072.111704.334038009942349&type=1&l=d3d50bdf19ImageImageImageImageImage

Alors , on en parle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s